Informations sur le Brésil


Formalités :

Pour les Français, le passeport doit être valide 6 mois au moins après la date de retour. Les mineurs doivent eux aussi avoir un passeport individuel. Les ressortissants Français n’ont pas besoin de visa pour des séjours touristiques de moins de trois mois.



Monnaie et change :

La monnaie est le Réal. Pratiquement impossible à trouver en France. Vous pourrez changer ou retirer des espèces dans les villes. Les cartes de crédit sont rarement acceptées dans les lieux reculés.




Climat :

Sur sa plus grande longueur le Brésil fait 4 400 kilomètres, soit Dublin-Niamey !

Le climat comprend un large éventail de conditions météorologiques pouvant varier radicalement d'un État à l'autre. Néanmoins, la plupart du pays est considéré comme tropical. On estime que le Brésil ne possède pas moins de cinq principaux types climatiques : tropical, équatorial, semi-aride, tempéré et subtropical.



Heure locale :

Quand il est 20h en France, il est 15h à Brasilia (en hiver) ou 17h (en été). Les dates de changement d’heures n’étant pas les mêmes qu’en France, il arrive que l’écart soit de 4 heures en février-mars et en septembre-octobre.



Langue :

Le Portugais.



Superficie :

Avec 8 512 000 km2 de superficie, le Brésil fait plus de 15 fois la France.



Population :

Le Brésil compte plus de 200 millions d’habitants.
55,2% de Blancs, 38,2% de Métis, 6% de Noirs, 0,4% de Jaunes et 0,2% d’Indiens.



Religion :

Le Brésil est officiellement le plus grand pays catholique au monde. Néanmoins une multitude de syncrétismes fusionnant catholicisme, animisme Africain et Amérindien se sont développés au fil des siècles : Candomblé, Umbanda, Batuque…

Originaire de Bahia le Candomblé est présent dans tout le Brésil. Depuis la fin des années 60, les sectes Evangéliques (Pentecôtistes) venues des Etats-Unis se multiplient et sont en train de supplanter le catholicisme dans le Nordeste Brésilien.



Repas :

Nourriture très variée. La réputation de la gastronomie Brésilienne n’est plus à faire, métissage des cuisines européenne, africaine et amérindienne.



Boissons :

La même chose qu’en Europe + Guarana (soda élaboré avec une baie énergisante d’Amazonie), eau de noix de coco, un nombre incroyable de jus de fruits (açaï, acerola, ananas, cacao, cupuaçu, goyave, graviola, mangaba, mangue, maracuja, pitanga...), caipirinha…